L’INFORMATIQUE, POURQUOI PAS VOUS ?

19 mai 2011

Vous voulez vous mettre à l’informatique, acheter un ordinateur…

…mais vous n’y connaissez rien ou presque et ca vous fait peur !

Vous cherchez des loisirs, des activités, des connaissances…

…surfer sur Internet ou tout simplement communiquer !

Vous rencontrez des problèmes de système d’exploitation…

…ou vous voulez mieux utiliser le matériel et les logiciels !

—————————————-

SOLUTIONS, FORMATIONS et INITIATIONS

à L’INFORMATIQUE VOUS PROPOSE

D’ACQUERIR MAITRISE et AUTONOMIE

—————————————–

1er Rendez-Vous gratuit pour définir vos besoins

      Contact :

SF2I / Frédéric au 02 18 12 11 10 – 06 30 70 87 74

sf2i@sfr.fr - http://sf2i.unblog.fr

DICTIONNAIRE INFORMATIQUE

19 mai 2011

 Termes et Abréviations Techniques en Informatique

ACPI (Advanced Configuration and Power Interface) :  Gestion de l’économie d’énergie. 

ADSL (Asymmetric Digital Suscriber Line) : Standard de communication permettant d’obtenir des débits très importants à partir des lignes téléphoniques classiques.

AGP (Accelerated Graphic Port) : Ce bus relie la carte graphique et la mémoire centrale. Il s’est imposé sur les PC récents grâce à ses performances largement plus élevées que le bus PCI. 

API (Application Programing Interface) : Bibliothèque de fonctions indépendantes du matériel utilisé. Ainsi un jeu développé avec l’API de Direct 3D fonctionnera avec les cartes 3D supportant cette interface, sans adaptation. 

ASPI (Advanced SCSI Programming Interface) : ASPI est une couche logicielle qui uniformise les commandes destinées aux différents lecteurs (CD-ROM, graveurs). Si votre lecteur de CD-ROM n’est pas détecté, tentez de mettre à jour la couche ASPI. 

AT-Bus : Type d’interface pour disques durs dans laquelle le contrôleur est intégré au disque lui-même. 

ATAPI (AT Attachement Packet Interface) : Standard d’échange de données entre la mémoire vive et les périphériques usuels de stockage, tels que disque dur, lecteur de CD-ROM, DVD, graveur, etc. 

ATX (Châssis d’ordinateur vide) : Format de boîtier PC, successeur du format AT. Le processeur est mieux ventilé et les cartes d’extension longues ne sont pas gênées par d’autres composants tels que barrettes de mémoire vive ou processeur. 

AVI (Audio Vidéo Interleave) : Format des fichiers comportant des séquences d’images animées et du son sous Windows 

Baies (Emplacement dans le châssis d’ordinateur) : Nom donné aux emplacements permettant de recevoir des périphériques dans le châssis de l’ordinateur. Il en existe en deux formats: 2,5 pouces, pour tout ce qui est disque dur, lecteur de disquettes, lecteur Zip, lecteur multi cartes mémoire… et 3,5 pouces pour des produits tels lecteur de CD-ROM, graveur… Vérifiez, avant de choisir un PC, s’il comporte assez de baies libres pour l’évolution du PC par l’ajout de périphériques internes. 

Base de registres : Centre névralgique des systèmes d’exploitation Windows après la version 3.11. Cette base contient tous les paramètres du système et de presque tous les logiciels récents. 

Bios (Basic Input Output System) : Élément contenant les programmes de base nécessaires au démarrage et au bon fonctionnement de votre micro. Les Bios récents sont inscrits dans une mémoire dite « flash » qui peut être remise à jour par l’utilisateur par l’intermédiaire d’une simple disquette. 

Bit (Binary digIT) : Le bit constitue l’information élémentaire que traite un ordinateur. Le bit est un chiffre en base 2, noté 0 ou 1. 

Bitmap (BitMaP= Format d’image) : Qualifie une image formée de points colorés (aussi appelés pixels) de définition  généralement faible mais la technique est simple à mettre en œuvre. 

Bogue ou Bug (Dysfonctionnement en français) : Un bogue est une erreur informatique. Un logiciel buggé fonctionne mal. 

Boot : Cette abréviation de l’anglais bootstrap (étrier) désigne le processus de démarrage de l’ordinateur. On distingue le boot à froid, obtenu en allumant la machine (ou Re-boot en l’éteignant puis en la rallumant) du boot à chaud obtenu en appuyant simultanément sur les trois touches les plus utilisées pour Windows : Contrôle + Alt + Suppr). 

BPS (bits Par Seconde) : Cette unité désigne une vitesse de communication entre deux modems par exemple. Le standard actuel, baptisé V.90, autorise des liaisons entre modems allant jusqu’à 56 000bps avant compression de données 

Bus : Ensemble de lignes de communication véhiculant les données numériques entre le processeur, la mémoire, la carte mère et les divers périphériques. 

Bus AGP : Bus spécialement dédié aux cartes graphiques. C’est un Bus 32 bits qui permet la transmission de données à 2 Go par seconde pour sa version 8X. 

Bus PCI : Il se distingue par la complète intégration des fonctions de plug and play. C’est un bus 32 bits. Hormis la vitesse de transmission, l’atout majeur du bus PCI réside dans le fait que les configurations sont déclarées automatiquement dès que le matériel est installé. C’est un bus « Plug and Play ». 

Cache disque (ou mémoire vive) : Portion de mémoire vive utilisée pour conserver temporairement l’information lue sur un disque. Si cette information est réutilisée, l’ordinateur y a accès beaucoup plus rapidement que s’il devait aller la chercher sur le disque dur. Résultat: le logiciel travaille plus vite. 

Canaux E-IDE : L’interface E-lDE est la plus récente norme en matière de contrôle d’unité de mémoire de masse. Son taux de transfert maximal est de 16 Mo/s, par le protocole PIO mode 4. On peut lui connecter jusqu’à 4 périphériques. 

Carte contrôleur : La carte contrôleur a la charge de contrôler la circulation des données entre la carte mère et les différents lecteurs. La plupart des contrôleurs disposent d’un port parallèle et d’un port série pour brancher par exemple la souris ou l’imprimante.

Carte de décompression : Carte d’extension permettant à l’ordinateur de lire des séquences vidéo au format MPEG2 ou des films sur DVD Vidéo.

Carte graphique : La carte graphique est l’interface entre le PC et le moniteur. C’est là qu’est raccordé le moniteur et c’est là aussi que sont converties les données à afficher. 

Carte mère : La carte mère est l’unité de contrôle centrale du PC. Là se situent le processeur, la Ram, les slots d’extension, le port du clavier et d’autres puces gérant la mémoire et contrôlant l’échange de données entre les composants. 

Carte son : Cette carte veille à générer adéquatement le son. C’est là que sont converties les données en son ou en musique. On peut raccorder ici un amplificateur, un micro, un joystick ou un synthé. De nombreuses cartes son disposent d’un port de connexion de lecteur CD-ROM, ce qui permet de jouer des CD audio ou d’effectuer de l’échantillonnage.

Cavalier ou Jumper : Petite pièce en forme de U servant à établir un contact entre deux circuits sur les cartes et configurer des disques durs IDE en Master ou en slave. 

CD-ROM : Initiales de Compact Disk – Read Only Memory, désigne un disque compact de 12 cm dont on peut seulement lire les informations (En français = Cédérom). A l’inverse d’une disquette, on ne peut rien enregistrer dessus. 

Champ : Les tables d’une base de données se subdivisent en champs auxquels est attribué un type tout à fait spécifique de données (texte, nombre, date, etc.). La taille d’un champ est généralement limitée à 255 caractères. 

Chipset : Ensemble des composants qui permet au processeur de travailler avec le reste de la carte mère. 

Cisc (Complex Instruction Set Computer) : Se dit d’une architecture processeur dans laquelle une commande génère plusieurs opérations en chaîne. L’architecture x86 en général et les processeurs Intel en particulier sont de technologie Cisc.

Cluster : Unité d’espace minimal occupé par un fichier sur le disque. Un fichier d’un octet occupe en réalité 32 Ko d’espace dans une partition de 2 Go formatée au format FAT 16. 

CMJN : Couleurs employées dans les métiers de l’édition pour des impressions en quadrichromie (cyan, magenta, jaune et noir). C’est également l’un des modes disponibles en retouche photo, où l’ensemble du spectre des couleurs est stimulé par superposition de ces quatre teintes (en anglais: CMYK). 

CMOS (Complementary Metal Oxyd Semyconductor) : Partie du Bios qui contient toutes les informations sur la configuration matérielle d’un ordinateur. Le Bios l’utilise pour faire des comparaisons entre ce qui y est enregistré et ce qu’il détecte lors du démarrage. La CMOS est une mémoire vive sauvegardée par une pile plate (ref 2032) qui se trouve sur la carte mère. 

Codec (acronyme de Codeur Décodeur) : Les vidéos et fichiers audios sont compressés par défaut, hormis quelques formats. De nombreux systèmes de compression existent : DivX, MP3, MPG, Ogg, 3Vix, Xvid, WMA etc. Quand on compresse un fichier, on le code, et pour le lire, on le décode. On a donc besoin du codec correspondant. 

Concentrateur : C’est un dispositif informatique placé au nud d’un réseau en étoile, qui concentre et distribue les communications de données. Un concentrateur n’assure ni routage, ni commutation. 

Connecteur BNC ou (10 base 2) : Prise semblable à celle d’une prise antenne d’une télévision qui raccorde le PC au réseau. 

Connecteur RJ11 ou (10 base T) : Prise de téléphone qui raccorde un téléphone à un Modem/Routeur (box) de fournisseur d’accès Internet. 

Connecteur RJ45 (Ethernet) : Prise semblable à celle du téléphone mais à 8 câbles, qui raccorde le PC au réseau. Contrôleur : Circuit spécialisé gérant les échanges entre le microprocesseur du PC et un périphérique. 

Contrôleur de Disque : Circuit spécialisé qui grâce à une électronique associée, pilote et contrôle la lecture et l’écriture sur un disque dur. 

Cookie : Petit fichier téléchargé par un site web que l’on consulte. Un cookie rassemble des informations qui seront retransmises à ce site lors de votre prochaine visite, afin de mieux vous servir. 

CPU (Central Processing Unit) : Nom anglais du processeur de votre ordinateur dont la fréquence est exprimé en Mhz ou en Ghz. 

CRC (Cyclical Redundancy Check) : Système de calcul garantissant l’intégrité des données transmises. 

CRT (Acronyme anglais de Cathode Ray Tube=Tube à Rayon Cathodique) : C’est l’ancienne génération d’écran de télés et d’ordinateurs, remplacé de plus en plus par les écrans plats (TFT). 

Curseur : Marque sur l’écran (généralement clignotante) indiquant l’emplacement où s’affichera la prochaine frappe sur le clavier. C’est aussi la représentation (souvent une flèche) de la souris à l’écran. 

Donnée (Data en anglais) : Regroupe les informations ou fichiers créés via des logiciels. 

DDR (Double Data Rate – Random Acces Memory) : Mémoire beaucoup plus rapide que les anciennes génération que sont la DRAM ou SDRAM, elle permet des accès sur les fronts montants et descendants ce qui n’est pas le cas avec les autres mémoires, où les accès se font sur le front montant. Densité : Plus la densité du support magnétique d’une disquette est grande, plus on peut y mettre de pistes. Une disquette basse-densité (720 Ko pour le format 3,5 pouces) aura une capacité inférieure à une disquette haute densité (1.44 Mo pour le format 3,5 pouces). 

Dimm (Dual In-line Memory Module) : Barrette mémoire comportant 168 connecteurs et adressable sur 64 bits. 

Disque dur ou Hard Drive Disk (HDD) : Le disque dur est une mémoire de masse qui, selon sa taille, peut stocker des données importantes. C’est lui qui contient toutes les informations (dossiers, fichiers) enregistrées et est relié à la carte mère par un câble IDE ou SATA. 

DLL (Dynamic Link Library) : Fichiers complémentaires assurant le lien entre un programme et les bibliothèques (routines Windows) correspondantes. 

DMA (Direct Memory Access) : Ou accès direct mémoire. Accès mémoire indépendant du microprocesseur, employé pour des transferts directs entre la mémoire vive et un périphérique, souvent les disques durs et lecteurs de cdrom 

DMI (Desktop Management Interface) : Ensemble d’outils pour l’administrateur système permettant de bien connaître la configuration d’un PC, ainsi que son comportement au sein d’un réseau. 

DOS (Disk Operating System) : Le Disk Operating System est le système d’exploitation d’un ordinateur sous forme de commandes texte compatible PC. 

DPMS : Norme d’économie d’énergie des écrans permettant de se mettre en veille. Driver ou Pilote : Programme spécifique qui permet à un ordinateur de contrôler un périphérique. 

DSP (Digital Signal Processor) : Microprocesseur spécialisé dans le traitement du signal audio 

DVB (Digital Video Broadcast) : Ce système est employé pour transmettre des données numériques au travers d’une liaison satellite. Un des usages déjà employé de ce système est l’accès à Internet via le satellite. 

DVD (Digital Versatile Disk) : Support de stockage optique (similaire au CD-ROM), d’une capacité de 4,7 Go. DVD-ROM : Initiales de Digital Versatile Disk – Read Only Memory, désigne un disque digital versatile de 12 cm dont on peut seulement lire les informations. A l’inverse d’une disquette, on ne peut rien enregistrer dessus mais d’une capacité 7 fois supérieur au CD-ROM. 

ECP (Extended Capabilities Port) : Ports EPP auxquels ont été ajoutées des fonctions de contrôle supplémentaires. Norme HP. Améliore la vitesse du port parallèle standard. 

Écrans (à matrice active) : Dans un tel écran, chaque pixel (point sur l’écran) est commandé par un transistor (trois dans le cas des écrans couleurs). Dans le cas des écrans à matrice passive, la matrice de commande des pixels est constituée de fils verticaux et horizontaux. Chaque pixel est excité lorsque le fil vertical et horizontal adéquat est stimulé. 

EDO (Extended Data Outpout) : Type de mémoire pour PC. Près de 40 % plus rapide que la classique FPM, la mémoire EDO garde la trace de la dernière adresse réclamée par le processeur, ce qui permet d’accélérer les écritures/lectures ultérieures. La mémoire EDO n’est toutefois efficace que sur des bus ne dépassant pas 66 MHz. 

EGA : Successeur du CGA (640 x 350 en 16 couleurs) norme d’affichage écran. 

EIDE (Enhanced IDE) : Évolution de la norme IDE vers une plus grande rapidité avant son remplacement par SATA. 

EMS (Expanded Memory Specification) : Spécification de la mémoire paginée. Cette norme permet au système de sortir de la limite des 640 Ko de Ram. 

Émulateur (Minitel) : Logiciel qui, couplé à un modem, remplace le poste Minitel et permet d’afficher les pages d’un serveur Télétel (3615, 3616, etc.) sur l’écran d’un PC. 

EPP (Enhanced Parallel Port) : Ports parallèles dont le débit maximal a été porté à 1 Mo/s et capables de connexion en mode full duplex (bi-directionnel), c’est-à-dire que la communication peut s’effectuer dans les deux sens.

Ethernet : Protocole de communication constitué de câbles, de cartes et d’un logiciel permettant à des ordinateurs de communiquer entre eux sur un réseau local. L’Ethernet standard permet de communiquer à 10 Mbit/s, l’Ethernet 100 Base-T à 100 Mbits/s, et l’Ethernet 1000 Base-T à 1 GBit /s 

FAI (Fournisseur d’Acces Internet) : Non donné à une entreprise par laquelle il faut passer pour accéder à Internet. 

FAT (File Allocation Table) : Table où le système d’exploitation enregistre l’emplacement des morceaux d’un fichier sur un disque ou une disquette. Utilisée par MS-DOS et Windows 3.1, elle a été remplacée par VFAT (Virtual FAT) sous Windows 95/98. 

FAT 32 : Gestion 32 bits de la Table d’Allocation des Fichiers, uniquement disponible sur les PC livrés avec Windows 95 OSR2. Windows 98 permet de convertir les actuelles FAT 16 bits en FAT 32. 

FC-AL (Fiber Chanel) : Norme d’interface SCSI évoluée permettant des transferts de l’ordre de 100 Mo/seconde. 

Fenêtre : Partie de l’écran dans laquelle se déroule un programme ou une partie d’un programme. Une fenêtre peut être placée n’importe où sur l’écran. 

Fichier .Ini : Fichier d’Initialisation indispensable à l’époque de Windows 3.1x .

Fichier d’échange temporaire : Les fichiers temporaires sont créés par le système Windows pour simuler de la mémoire vive sur le disque dur ou stocker en provisoire des données système. 

Fichier Système : Ce sont les fichiers indispensables au démarrage et au fonctionnement du système d’exploitation. Ils sont copiés en mémoire vive à chaque démarrage. Ils s’appellent Io.sys, Msdos.sys et Command.com. Les deux premiers sont des fichiers cachés. 

Firewall (pare-feu en français) : Elément logiciel ou matériel qui permet de contrôler le trafic (entrant et sortant généralement) et agit comme une barrière entre votre ordinateur et le réseau (Internet). 

Formatage bas niveau : Niveau « physique » qui prépare la surface du disque et détermine certains paramètres techniques. L’utilisateur n’a pas besoin de le pratiquer en général. 

FPM : C’est un type de gestion de mémoire utilisé dans les premiers PC qui fut remplacé petit à petit par l’ancêtre de la mémoire SDRAM, la mémoire EDO (qui aujourd’hui ne se fabrique plus). 

Frame Buffer : Zone mémoire qui stocke les valeurs RGB de chaque pixel à l’écran. Il suffit de modifier cette zone mémoire pour modifier l’affichage. 

Freeware : Logiciel gratuit et copiable. 

Fréquence (horizontale) : Appelée aussi fréquence de synchronisation, indiqué en Méga Hertz. Elle définit la vitesse à laquelle une ligne de pixels est activée, d’un bout à l’autre de l’écran, Elle est liée à la fréquence verticale et croît en proportion de celle-ci. 

Fréquence (verticale) : Appelée aussi fréquence de rafraîchissement, elle indique le nombre de réactualisations de limage par seconde. L’affichage est d’autant plus dénué de scintillement que la fréquence est élevée. On considère que des fréquences verticales de 75 Hz minimum sont confortables pour la vue. C’est pourquoi plus un écran est grand plus sa fréquence verticale doit être élevée. 

FTP (File Transfer Protocol) : Protocole utilisé par Internet pour le transfert de fichiers ou de données. 

Full-duplex : Technologie permettant une communication bidirectionnelle en temps réel, par opposition au half-duplex, où un PC reçoit ou envoie des données, ces deux actions n’étant pas simultanées. 

GDI (Graphic Device Interface) : Fichier DLL qui inclut toutes les API graphiques de Windows et qui est responsable des fonctions de dessin et de gestion des couleurs. 

Gestionnaire de fichiers : Logiciel de gestion de bases de donnée spécialisés dans la modification des différents fichiers et la relation entre eux (exemple : un fichier de factures avec un fichier d’adresses). Gestionnaire de périphériques : Petit programme utilitaire qui explique à l’ordinateur comment gérer un périphérique non reconnu directement par le Bios ou gérer par Windows. 

Go (abréviation de Giga-Octet) : Un Go vaut 1024 Mo (Méga octet), lequel vaut à son tour 1024 Ko (kilo-octet), lequel vaut encore 1024 octets. Un octet vaut 8 bits (0 ou 1) 

GPAO (Gestion de Production Assistée par Ordinateur) : Ensemble des outils de gestion et de planification intégrant tous les flux d’informations de l’entreprise, de l’achat du brut au suivi de fabrication et au service après vente. 

Graver : C’est l’action d’enregistrer des données sur un CD ou un DVD enregistrable avec un graveur et un logiciel spécialisé. 

Hard Drive Disk (HDD) ou disque dur : Le disque dur est une mémoire de masse qui, selon sa taille, peut stocker des données importantes. C’est lui qui contient toutes les informations (dossiers, fichiers) enregistrées et est relié à la carte mère par un câble IDE ou SATA. 

Hardware : Terme employé pour qualifier la catégorie regroupant tout ce qui est physique, matériels type périphérique (imprimante) ou composant (carte mère, CPU). 

Horloge Interne : Chaque micro abrite une horloge numérique, appelée aussi RTC (real time clock), qui fonctionne en permanence grâce à une pile bouton localisée sur la carte mère. Une seconde horloge, dans le BIOS, se cale sur l’horloge numérique chaque fois qu’on allume le BIOS. 

Hot Line : Assistance téléphonique sensée solutionner des problèmes ou des difficultés liés à informatique. 

Hot Plug : Les périphériques hot-plug sont ceux que l’on peut connecter et/ou déconnecter d’un ordinateur à chaud (pendant que le système est en marche). 

HTML (Hyper Text Markup Language) : Langage de description de pages adopté par la communauté Internet. 

HUB (concentrateur) : Boîtier utilisé pour recevoir des câbles et jouer le rôle d’aiguilleur. On l’utilise notamment dans les réseaux informatiques. 

Hypermédia : Procédé semblable à l’hypertexte, mais les objets manipulés peuvent être aussi bien du texte que des images (fixes ou animées) et des sons. Hypertexte : Système de liaisons dynamiques contenues dans un texte ou un fichier. Par un simple clic de souris, un mot ou un extrait de texte sélectionné renvoie de manière non linéaire à d’autres textes ou fichiers. 

IAO : Ingénierie assistée par ordinateur. 

IDE (Integrated Drive Electronic = Lecteur à électronique intégrée) : Type d’interface commune aux disques durs introduite par Western Digital.

Imap 4 (Internet Message Acces) : Ce standard est utilisé par les clients de messagerie pour accéder au courrier électronique. Plus puissant que le protocole POP3, Imap4 permet entre autres de consulter la liste de messages à lire et de n’en consulter qu’une partie. Il est aussi beaucoup moins répandu. 

Imprimante à bulle d’encre : Type d’impression qui amène l’encre à ébullition dans une buse pour former une bulle. La bulle se dilate, occupant tout le volume de la buse, ce qui projette une gouttelette d’encre sur le papier. 

Imprimante à jet d’encre : Imprimante qui projette l’encre via une buse directement sur le papier pour former des caractères ou images. 

Index : Dans une base de données, l’index remplit le même rôle que l’index d’un livre. Il permet de retrouver très rapidement les informations. 

Interface : Désigne ce qui permet la communication entre 2 ou plusieurs matériels, systèmes ou programmes. Ca peut être un câble, une passerelle virtuelle ou un logiciel intermédiaire. 

Interface PCMCIA : Cette interface a été conçue pour les ordinateurs portables. Elle accueille des périphériques dont la surface ne dépasse pas celle d’une carte de crédit. Seule l’épaisseur varie en fonction du type (I, II, III ou IV). 

Intranet : Réseau privé d’une entreprise bâti sur le standard d’Internet (Protocol TCP/IP, HTML, Java, etc.) mais non disponible aux utilisateurs étrangers au réseau. 

IP (Internet Protocol) : Protocole d’identification et de connexion qui gère l’envoi de données via Internet. 

IRC (Internet Relay Chat) : Protocole permettant de dialoguer par écrit en direct sur Internet. 

IRQ (Interrupt Request) : C’est un numéro attribué à un ou deux périphériques à la fois. Il en existe 15 dont certaines sont réservées et d’autre libres. Lorsque vous avez un conflit, attribuer une autre IRQ au périphérique concerné peut résoudre le problème. 

ISA (International Standard Architecture) : Variété de bus devenue standard, aujourd’hui en perte de vitesse, qui permet d’ajouter des cartes d’extension, telles que les cartes son. Ce bus transmet les données à une vitesse de 16 Mo/s dans sa version 16 bits par top d’horloge. Dans sa version 8 bits par top d’horloge, sa vitesse est divisée par deux. 

ISDN (Integrated Services Digital Network) : C’est le sigle anglais correspondant à Numéris, modem numérique à 128Kbits/seconde contre 56Kbits/seconde pour un modem analogique. Il se connecte au réseau avec une prise RJ45 et la ligne téléphonique reste libre. 

Java : Langage de développement créé par Sun. Dérivé du C++ dont il n’en possède pas la complexité, Java est un langage orienté objets. Les programmes créés à partir de Java ont la propriété de fonctionner sur n’importe quelle plate-forme matérielle grâce à un système nommé « machine virtuelle ». Pour cette raison, Java est très employé dans la communauté Internet. 

JavaBeans : Les JavaBeans de Sun (littéralement grains de café) sont des objets logiciels au même titre que les objets OLE ou les ActiveX de Microsoft. Ils permettent de concevoir plus rapidement une application écrite en Java en réutilisant des bouts de code correspondant à autant de fonctions types (gestions des fenêtres, affichages d’images, accès aux données, etc.). 

Joystick : Manette de jeu. Périphérique permettant de diriger ses personnages ou des véhicules sur un écran dans un jeu. 

Jpeg (Joint Photographic Experts Group) : Format très compact d’image compressée, avec perte de qualité à l’arrivée. Le niveau de compression est variable .

Jumper ou cavalier : Petite pièce en forme de U servant à établir un contact entre deux circuits sur les cartes et configurer des disques durs IDE en Master ou en slave. 

Kilobit par seconde (kbit/s) : Unité mesurant la vitesse de transmission des données. Un kilobit par seconde égale un millier de bits par seconde. 

KiloHertz : Unité de mesure, le KiloHertz = 1000 Hertz (voir MHz) 

Kit de connexion : Contient les logiciels et les paramètres nécessaires pour se connecter à internet. Ces kits sont distribués gratuitement par les fournisseurs d’accès sous forme de CD-ROM ou pré installés dans les ordinateurs neufs. Ko (ou Kilo Octet) : Unité de stockage. Un Ko vaut 1024 octets. 

LAN (Local Area Network) : Réseau informatique local reliant plusieurs ordinateurs et permettant aussi de partager des matériels, par exemple des imprimantes. 

Langage de macros : Langage de macro-programmation. Schématiquement c’est un langage constitué d’un ensemble d’instructions (routines) toutes prêtes et  correspondantes à des actions. L’utilisateur n’a plus qu’à les mettre bout à bout pour créer une application. 

Langage de programmation : Langage artificiel utilisé pour définir une série d’instructions qui seront traitées par un microprocesseur. 

LBA (Logical Block Addressing) : Dispositif qui permet à un disque dur de plus de 528 Mo de s’affranchir de cette barrière imposée par MS-DOS. 

LCD (Liquid Crystal Display = Affichage à cristaux liquide) : Technologie d’affichage à cristaux liquides. 

Lecteur : Terme générique pouvant désigner un lecteur de disquettes, de CD-ROM, de DVD-ROM, de cartes mémoires… 

Logiciel : Programme informatique qui contient les instructions à suivre par l’ordinateur pour créer et utiliser des données. Sans logiciel, l’ordinateur ne sert à rien. 

LPT (Line Printer) : Ancienne technologie de port communément appelé port parallèle, il est dédié le plus souvent à la connexion des imprimantes et quelquefois aux scanners ou aux lecteurs de bandes externes. 

LVD (Low Voltage Differential) : Technologie qui permet de transmettre des informations sur une plus grande distance sans perte de signal. 

Machine virtuelle : Couche logicielle au sein d’un système d’exploitation qui permet d’émuler le fonctionnement d’une machine au sein de la machine physique. 

Masque : Portion d’une image. Toute opération faite sur un masque n’affecte que la zone contenue dans celui-ci. 

Matrice active : Un écran à cristaux liquides est dit à matrice active lorsque l’allumage de chaque point de l’écran est contrôlé par un minuscule transistor qui lui est sous-jacent. L’impulsion électrique qui vient du système d’affichage du portable est ainsi transmise sans délai et se maintient aussi longtemps que nécessaire. A opposer aux écrans à matrice passive. Ce procédé offre l’affichage le plus lumineux. Son Principal défaut est de coûter cher ( il représente près de 40% du prix du portable) et d’être gourmand en énergie. 

Matrice passive : La qualité de l’affichage est légèrement moins bonne qu’avec la matrice active, mais reste très satisfaisante pour un usage normal. 

Mémoire Cache : La mémoire cache stocke temporairement les instructions le plus souvent utilisées. Le micro-processeur peut ainsi accéder plus rapidement aux données et le fonctionnement global de l’ordinateur s’en trouve accéléré 

Mémoire cache en mode synchrone : On dit que la mémoire cache de second niveau (externe) fonctionne en mode synchrone lorsque le transfert des données de la mémoire cache vers la mémoire vive s’effectue durant les périodes où le processeur ne réalise pas d’accès mémoire. 

Mémoire EDO (External Data Out) : Mémoire classique dotée d’un dispositif d’accès rapide. Elle stocke dans une mémoire tampon le contenu de l’adresse mémoire qui suit celle qui a été demandée, la rendant immédiatement disponible pour la lecture suivante. 

Mémoire Flash : Ce type de mémoire vive stocke des données informatiques et les conserve même après coupure de l’alimentation. 

Mémoire Ram (Random Access Memory = mémoire à accès aléatoire) : La mémoire vive, désignée RAM (Random Access Memory), représente le cerveau du PC. Ici sont mémorisées temporairement les données pour pouvoir être chargées et traitées rapidement par le processeur avant enregistrement. 

MHz : Unité de mesure de la vitesse du processeur, 1 Mégahertz = 1 million de hertz ou un million d’opérations par seconde. 

Microprocesseur : C’est le cerveau d’un ordinateur (ou d’une console). La puissance de ce circuit intégré dépend de la vitesse à laquelle il travaille, exprimée en mégahertz et gigahetz (MHz, GHz), et de la taille de l’unité d’information traitée, exprimée en bit (8, 16, 32 ou 64). 

Midi (Musical Instrument Digital interface) : Interface numérique pour instruments de musique. Norme de communication commune à la plupart des instruments de musiques électroniques (synthétiseurs, boîtes à rythme, etc.). 

Mips (Million(s) d’instructions par secondes) : Unité de mesure de la puissance de calcul d’un processeur. 

MMX (Multimedia Extensions) : Spécifications proposées par Intel afin de doter ses processeurs de capacités multimédias sans ajouter de cartes spécifiques. On peut aussi citer les extensions SSE, SSE2 et SSE3 qui permettent d’optimiser certains calculs. 

Mo/s (Mégaoctet(s) par seconde) : Unité du débit. 

Modem (Acronyme de modulateur/démodulateur) : Un modem permet de convertir des informations numériques en informations analogiques et vice-versa. 

MP3 (Mpeg-1 Audio Layer 3) : Format de fichier son compressé par perte de données. Il est défini par les normes IS 11172-3 et IS 13818-3 de l’ISO/IEC et il est recommandé par le MPEG (Moving Pictures Experts Group). L’intérêt principal de ce format est d’atteindre un taux de compression important de fichiers sons (WAV, AIFF, etc.) sans que cela n’altère la qualité sonore : la différence entre le son original d’un CD et le son de ce même CD qu’on a compressé en MP3 est inaudible. Comme la compression est de 1:12 (et même plus, mais dans ce cas la qualité s’en ressent), les fichiers obtenus sont de taille tout à fait raisonnable aux alentours de 1 Mo pour une minute de son qualité CD (16 bits, 44.1 KHz, Stéréo) là où un fichier WAV prendrait près de 50 Mo. 

MPC (Multimedia PC) : Norme établie à l’origine par Microsoft définissant la plate-forme matérielle minimale d’un ordinateur multimédia (processeur, mémoire, lecteur CD, etc.) .

MPEG (Moving Pictures coding Experts Group) : Norme définissant la compression et la restitution d’images vidéo animées de qualité broadcast. 

MPR : Norme antiradiation des écrans. 

Multi-fréquence : Les moniteurs multi-fréquences s’adaptent à plusieurs fréquences horizontales et utilisent donc plusieurs fréquences de rafraîchissement. 

Multimédia : Intégration dans un même appareil de diverses techniques de restitution et/ou d’enregistrement de sons, images fixes et animées sous divers supports. 

Multi tâche : Capacité d’un système d’exploitation à exécuter plusieurs programmes en même temps. 

Multi thread : Possibilité pour un programme de lancer plusieurs traitements simultanés (calculs en tâche de fond, accès réseau concurrentiel, etc.). 

OCR (Optical Character Recognise) : Système logiciel permettant de convertir l’image numérisée d’un document papier en texte informatique et donc de reconnaître les caractères. 

Octet : Unité de mesure de stockage de l’information formée de huit bits (0 ou 1). C’est l’équivalent d’un caractère. Un Kilo-octet (Ko), c’est 1024 octets. Et un méga-octet (Mo), c’est 1024 Ko, donc 1048576 octets. 

ODBC (Open Data Base Connect) : Système d’accès aux bases de données développé par Microsoft. L’ODBC simplifie l’exploitation des données à partir d’applications bureautiques en offrant une interface unifiée pour réaliser des requêtes. 

Onduleur : Branché entre la prise de courant et l’ordinateur, il permet de le protéger contre les variations et surtout les coupures de courant durant un certain temps. 

OS (Operating System en anglais et « Système d’Exploitation » en français) : C’est le « logiciel » qui permet de faire fonctionner tous les programmes. Exemples d’OS Windows 95/98/98se (Se pour seconde édition)/NT/2000 (W 2k)/Millenium (Me)/XP/Vista/Seven et d’autres OS comme Linux, Unix etc. Les  premières générations utilisaient Windows 3.1 et DOS (Disk Operating system).

OSD (On Screen Display) : Affichage de menus sur l’écran du moniteur permettant d’affiner les réglages de l’image. OSR2 (Operating System release 2) : Version 2 de Windows 95 qui apporte une meilleure gestion de l’USB. 

Overdrive : Ancienne technologie d’Intel permettant de doubler la vitesse de traitement des données à l’intérieur d’un processeur 486 par l’ajout d’un co-processeur. 

Pack : Logiciel regroupant un ensemble de petits programmes.

Partition : Séparations distinctes qui peuvent être définies dans un disque dur. Le système d’exploitation reconnaît ensuite la partition comme si il s’agissait d’un disque dur différent. 

Pas de Masque : Distance verticale entre les centres de deux pixels adjacents d’un écran. Plus la valeur est faible, plus l’image est nette. 

Patch : Petit programme venant compléter un logiciel déjà existant et lui ajouter d’autres fonctionnalités, le rendant plus stable etc. Un patch ne peut fonctionner seul, c’est un ajout. Il peut être trouvé sur le net, ou bien dans des CD-ROM de magazines spécialisés. Sa taille peut aller de quelques Ko (pratiquement rien) à plusieurs dizaines de mégas. 

PC (Abréviation de Personal Computer = ordinateur personnel en français) : C’est IBM qui a inventé ce nom avec son micro-ordinateur IBM PC.

PCI : Bus de connexion rapide plug and play et en 32 bits. Les connecteurs sont reconnaissables par leur couleur blanche. Il existe généralement un connecteur dit mixte qui pourra recevoir une carte ISA ou une carte PCI. 

PCL (Printer Control Language) : Langage de contrôle d’imprimante mis au point par Hewlett-Packard 

PCMCIA (Personal Computer Memory Card International Association) : Norme qui définit des cartes d’extension (mémoire flash, modems, réseaux, disque dur, etc.). Grosses comme des cartes de crédit, elles existent en trois épaisseurs (ou types); du 1 (fin) au 3 (épais). Un connecteur de type 3 accepte les cartes de type 1, 2, 3; un type 2, les cartes de type 1 et 2. 

Peer to peer (P2P) : Signifie « Poste à Poste » : système d’échange sur Internet permettant la communication entre deux PC sans passer par un serveur pour inter changer toutes sortes de fichiers. 

Pentium : Nom donné par Intel à son microprocesseur phare. Il se décline en plusieurs versions allant du pentium 1 au pentium 4 puis Dual Core (double corps). 

Pilote ou Driver en anglais : Programme spécifique qui permet à un ordinateur de contrôler un périphérique. 

Ping : C’est le temps que met une machine pour répondre à la demande qui lui est faite par une autre machine. Cette mesure est exprimée en ms (millisecondes). 

Piste : Anneau circulaire constitué de plusieurs secteurs et qui sert de référencement physique à la FAT. 

Pitch (dot pitch ou pas de masque) : Distance qui sépare deux points de la même couleur de base (rouge, vert et bleu), exprimée en millimètres. Elle varie de 0,22 à 0,31 mm. Plus le pas de masque est petit, plus limage est nette, excepté le cas d’un écran de taille supérieure à 19 pouces où un espace trop faible fait perdre en lisibilité. 

Pixel (Contraction de Picture Elément ou Elément d’Image en français) : C’est le plus petit composant dune image appelé aussi point. Chaque pixel est codé en trois couleurs (Rouge, Vert, Bleu : RVB ou RGB pour Red, Green, Blue), c’est l’ensemble de ces pixels qui compose une image. Lorsqu’on parle d’un affichage 800 x 600, il faut lire 800 par 600 pixels. 

Plateau : Disque physique contenu dans un disque dur qui stocke les informations. (Disque dur pour plus de détails). 

Plug & Play (Branchez et Utilisez) : Fonction de Windows 95/98/Me/XP/2000/NT autorisant un paramétrage automatique des adresses afin d’éviter les conflits matériels. Cette norme, pour être exploitable, requiert bien entendu des périphériques s’y conformant, mais aussi la présence d’un Bios intégrant ces fonctions Plug & Play.

PnP (Abréviation de Plug and Play = branchez et jouez en français) : C’est une norme définie par Intel et Microsoft) qui permet de ne plus se  préoccuper de l’installation, elle se fait toute seule. 

POP3 (Post Office Protocol 3) : Ce système est employé par la grande majorité des clients de messageries Internet pour récupérer le courrier électronique reçu. 

Port de communication : Prise par laquelle l’ordinateur échange des données avec l’extérieur. Il en existe deux sortes, le port série, qui sert le plus souvent à connecter une souris ou un modem, et le port parallèle, appelé aussi port imprimante ou port Centronics. 

Port parallèle : Appelé également port imprimante, c’est une prise à 25 broches spécialement destinée aux imprimantes.

Port Série : C’est un ancien type de prise destiné à certains périphériques. PostScript : Langage créé par Adobe pour décrire une image bitmap (image dessinée point par point) ou vectorielle (image faite de lignes, courbes, cercles, carrés et dessinée à partir de courbes de Bézier). Très répandu dans les arts graphiques. 

Processeur : Situé sur la carte mère dans un emplacement appelé « socket ou slot », le processeur est le cerveau du PC. C’est lui qui détermine les performances, les calculs et les actions du PC. Les tâches exécutées lors d’un échange de données (transfert/comparaison de données en un endroit précis) lui incombent. 

Programme résident : Programme utilitaire qui reste en mémoire tout au long de la session de travail, pour effectuer de lui-même une tâche précise ou être appelé à tout moment par une combinaison de touches (ou les deux). Vsafe, l’antivirus du Dos 6, et Doskey en font partie.

QuickTime pour Windows : Programme issu du MAC et adapté pour Windows permettant de traiter la vidéo numérique sur son PC. Le format de fichier spécifique à QuickTime accepte les séquences vidéos, le son, les images… 

RAM (Random Access Memory) : Mémoire vive (volatile) dans laquelle on peut stocker temporairement des informations, au cours de l’exécution d’un programme, par exemple. 

Ramdac (Ram Digital Analogic Converter) : Composant assurant la conversion de la mémoire vidéo en données analogiques, car le moniteur ne comprend pas les données numériques. 

Rebooter ou ré initialiser en français : Action d’éteindre puis de Rallumer l’ordinateur par l’interrupteur. Le redémarrage obtenu permet de ré initialiser le BIOS, l’OS, ou les périphériques voire de prendre en compte des mises à jour de logiciels.

Requête : Dans une base de données, une requête donne la possibilité d’effectuer des opérations spécifiant de critères (sélection, croisement, fusion des données). 

Résolution : Nombre de pixels (points) affichables à l’écran. Exemple: 1024 x 768 (soit 1024 pixels horizontaux fois 768 pixels verticaux) 

Résolution Moniteur : Elle correspond au nombre maximal de pixels (ou points) sur l’écran du moniteur. Elle est exprimée par le nombre de points en largeur multiplié par le nombre de points en hauteur.

Résolution PPP : Densité en points d’un périphérique de sortie. Exprimé habituellement en points par pouce (ppp). En basse résolution, les caractères et les dessins ont en général des bords « en escalier ». A plus haute résolution, les courbes et les angles sont mieux lissés et les caractères ressemblent plus à des caractères d’imprimerie. La résolution est exprimée sur les deux axes, horizontal et vertical ; on parle par exemple dune résolution de 360 x 360 ppp. 

RET (Resolution Enhancement technology) : Procédé de lissage de courbes, jouant sur le positionnement et la densité des points pour estomper les effets d’escalier sur les graphiques imprimés .

Risc (Reduced Instruction Set Computer) : Se dit d’une architecture dans laquelle une commande ne génère qu’une seule opération au niveau du processeur. Réputée plus rapide que l’architecture Cisc, le Risc ne se rencontre en général que dans des machines de type stations de travail sous Unix. 

RNIS (Réseau Numérique à Intégration de Service) : Aussi appelé ISDN aux USA. Le RNIS est une évolution totalement numérique des lignes classiques. Les données peuvent être transférées à 16 Ko/seconde soit l’équivalent d’une liaison ADSL 128k. 

Rom (Read Only Memory = mémoire uniquement lue ou mémoire morte) : Mémoire qui ne peut être que lue, par opposition à la Ram (Random Access Memory), qui elle peut être lue et écrite (stockage provisoire des informations). 

RTC (Réseau téléphonique commuté) : Le réseau analogique, utilisé pour les communications téléphoniques classiques. 

RVB (Rouge, Vert, Bleu) ou RGB (Red, Green, Blue) en anglais : Sert à désigner le mode de représentation des couleurs à la différence du mode CMJN dédié aux sorties imprimées, le mode RVB est employé dans le monde de la vidéo. Une image définie en RVB nécessite moins de mémoire qu’en CMJN. 

SCSI (Small Computer System Interface) : Interface offrant la possibilité de connecter jusqu’à 7 périphériques en chaîne. 

SCSI 2 et Wide SCSI (Évolution de la norme SCSI) : Le SCSI 2 offre plus de possibilités de communications entre les périphériques et l’unité centrale ainsi qu’un débit plus élevé. Wide SCSI double encore les capacités SCSI tant en débit qu’en nombre de périphériques connectables. 

SD RAM (Synchronus Dynamic Random Access Memory) : Type de mémoire vive, plus performante que l’EDO.

Secteur : La plus petite zone d’enregistrement de données sur le disque (aussi appelé cluster en anglais) 

Secteur logique : Unité de base du support de stockage. Sous MS-DOS, le nombre de secteurs logiques est limité à 65536. Pour les gros disques, le secteur logique est un multiple du secteur physique du disque dur. 

Serif/Sans Serif (Aspect visuel d’une police d’écriture) : Serif suppose un empattement (Times Roman par exemple). A l’inverse, une police Sans Serif n’a pas d’empattement (comme Arial ou Helvetica). 

Serveur : Ordinateur sur lequel tourne un logiciel de gestion d’accès distants. Il fournit à d’autres ordinateurs qui s’y connectent des informations et des ressources. 

Serveur Proxy : Assure le stockage des pages Web les plus consultées. Le client évite la connexion aux sites les plus embouteillés du Réseau. 

SGBD (Système de gestion de base de données) : Désigne l’ensemble des fonctions permettant de définir la structure des données, de formuler des requêtes, de modifier et de stocker des informations. 

SG RAM (Synchronous Graphic Ram) : Mémoire graphique très performante, un peu limitée par le bus PCI et tout à fait indiquée pour le bus AGP. Shareware : Programme disponible gratuitement par téléchargement ou tout autre moyen. Il faut cependant verser une contribution à l’auteur pour permettre notamment de recevoir les nouvelles versions et parfois de débloquer certaines fonctions 

SMTP (Simple Mail transport Protocol) : Ce standard d’Internet permet aux clients de messageries d’émettre des courriers électroniques. Le standard SMTP est également employé entre les serveurs de messagerie pour acheminer l’E-mail. 

Socket ou Slot : Désigne un emplacement en forme de fente utilisé pour les processeurs présents sur les cartes mèresLe terme est aussi employé pour des modes de communication (communication par socket). 

Software : Terme employé pour qualifier la catégorie regroupant tout ce qui est NON physique, les logiciels (ex: Excel) et OS/système d’exploitation (Ex: Windows).

Source : Ensemble du code écrit dans un langage qui, une fois compilé produit un logiciel SVGA : Standard d’affichage amélioré utilisé sur les ordinateurs compatibles PC. C’est un sur-ensemble du standard VGA.

Système d’exploitation ou OS (Operating System en anglais) : C’est le « logiciel » qui permet de faire fonctionner tous les programmes. Exemples d’OS Windows 95/98/98se (Se pour seconde édition)/NT/2000 (W 2k)/Millenium (Me)/XP/Vista/Seven et d’autres OS comme Linux, Unix etc. Les  premières générations utilisaient Windows 3.1 et DOS (Disk Operating system). Taux de rafraîchissement : Correspond au nombre de fois que l’ordinateur ou l’écran peut réafficher une image en une seconde. Plus il est élevé, plus l’image paraît stable et reposante pour les yeux. Il est exprimé en hertz. 

TC0 : Norme suédoise fixant des critères minimaux d’ergonomie ainsi que le rayonnement électrique et électromagnétique des moniteurs. 

Terminaison : Composant placé en fin de câble pour éviter que les signaux ne rebondissent et ne génèrent des informations parasites.

TFT (Thin Film Transistor) : Technologie aussi appelée matrice active que l’on exploite pour les écrans de portable. Un écran TFT offre une très faible rémanence et un contraste élevé. Tiff (Tagged Image File Format) : Format de fichier d’image fréquemment utilisé par les logiciels de dessin et de retouche. 

Toner : Cartouche dans laquelle l’encre et le développeur se trouvent ensemble. 

Trackball : Boule située au centre d’une souris et que l’on manipule avec l’index (ou le pouce), Elle peut remplacer la souris sur un PC portable. 

TrackPad ou TouchPad : Permet de simuler une souris en effleurant avec le doigt une petite surface située devant le clavier. Inclus des boutons et trackball présent sur une souris .

Troll : Sujet ou personne visant à déchaîner une avalanche de messages sans intérêt, provoquant de façon consciente ou non une perturbation importante d’un trafic et même d’un forum tout entier. 

Twain : Norme qui, sous Windows, définit des pilotes assurant la compatibilité entre périphériques d’acquisition d’images (scanners, appareils photos numériques, etc.) et logiciels de traitement. Ainsi, on pourra modifier l’image. 

UDF (Universal Disk Format) : Système de fichier approuvé par l’Osta (Optical Storage technology Association), pour l’utilisation du mode écriture packet writing et d’autres technologies de disque optique réinscriptible.

Ultra DMA : Aussi appelé Ultra ATA, ce standard vient s’ajouter à la définition de l’interface E-IDE. Une interface Ultra DMA 133 permet d’atteindre des débits théoriques de 133 Mo/s.

Ultra SCSI (Sur-ensemble de la norme SCSI) : Une interface SCSI permet de chaîner un maximum de 7 périphériques et d’atteindre des débits théoriques de 80 Mo/s. Unité Centrale (Abréviation UC) : L’unité centrale est le coeur de l’ordinateur par opposition aux périphériques externes (écran, clavier, souris, imprimante, etc.) qui s’y raccordent. C’est un gros boîtier qui abrite le disque dur, la carte mère, le processeur, la mémoire, la carte graphique, les lecteurs de disquettes et de CD-ROM (ou de DVD) et éventuellement un graveur et une carte modem. 

Upgrade : Améliorer une machine en ajoutant ou en remplaçant son processeur ou l’une de ses cartes électroniques. 

URL (Uniform Resource Locator) : C’est l’adresse des sites Internet, autrement dit le nom de domaine. Ici vous êtes sur le site portant l’url http://www.vulgarisation-informatique.com .

USB (Universal Serial Bus) : Technologie Plug & Play permettant de connecter jusqu’à 127 périphériques (souris, modem, clavier, scanner, etc.) sur un même canal et autorisant un taux de transfert d’environ 12 Mbits/s. Cette norme a été mise au point par Compaq, Digital, IBM, Intel, Microsoft et Nec. V90 : Norme de transmission des modems avant l’apparition de l’ADSL. Permet d’envoyer des données à 36 kbits/s et d’en recevoir à 56 kbits/s. L’évolution en V92 permet d’envoyer à 48 kbits /s à une vitesse de réception inchangée. 

Variables (Système) : Programmes utilisés par MS-Dos pour définir son environnement de travail comme les commandes (Files, Buffers, etc.). 

Vectoriel : Qualifie un dessin formé par des courbes calculées mathématiquement. Ce type de technique de dessin est de bonne qualité, souple d’emploi, mais complexe à mettre en oeuvre .

Vesa (800 x 600 en 256 couleurs) : Association de normalisation qui a défini l’affichage de base des ordinateurs.

VGA (Video Graphic Array) : Standard d’affichage des PC représentant une résolution de 640 x 480 pixels en 16 couleurs ainsi que 320×200 pixels en 256 couleurs 

VRAM (Video Ram) : Mémoire de type statique spécialisée en graphisme 

VRML (Virtual Reality Modeling Language) : Langage apparenté au HTML et destiné au dessin 3D sur Internet. Pour exploiter ce dernier, il faut un plug-in correspondant, lequel transforme en image 3D sur l’ordinateur client les instructions envoyées par le serveur Web.

Wave Table (ou table d’échantillons) : Le principe utilisé par les « tables d’ondes » consiste à stocker dans une mémoire des sons réels numérisés et à les exploiter ensuite par un synthétiseur chargé d’en modifier l’enveloppe, la fréquence, l’attaque, le timbre, etc. 

WDM (Windows Driver Model) : Norme de gestion des pilotes communes à Windows 98 et à Windows NT 5.0 

Web (World Wide Web) : Désigne l’ensemble des sites situés dans le monde entier et qui sont reliés virtuellement entre eux par des millions de liens hypertextes formant comme une immense toile d’araignée. C’est la partie la plus connue du réseau Internet. L’accès au web se fait par l’intermédiaire de logiciels de navigation et FAI. 

Wide SCSI (Sur ensemble de la norme SCSI) : Une interface Wide SCSI permet de chaîner un maximum de 15 périphériques et d’atteindre des débits théoriques de 40 Mo/s. 

WPS (Microsoft Windows Printing System) : Système d’impression Windows développé par Microsoft, comme alternative au GDI. Il permet d’obtenir à l’impression les mêmes polices qu’à l’écran .

Wram (Windows Ram) : Mémoire permettant les opérations de lecture et d’écriture simultanées. Elle est moins chère et plus rapide que la Vram (Video Ram) 

X (Unité de mesure de la vitesse d’écriture/de Lecture) : Quand on mesure la vitesse de lecteurs ou de graveurs, on utilise le X. Chaque X correspond à la vitesse de lecture des premiers lecteurs de CD (150 Ko/s). Ainsi, un graveur 24 X offre une vitesse de 24 x 150, c’est à dire 3600 Ko par seconde. Pour les DVD, un X vaut 1.38 Mo par seconde.

XML (eXtended Markup Language) : Dérivé du HTML, ce langage destiné à Internet est beaucoup plus puissant notamment pour la réalisation de mises en page complexes .

XMS (eXtended Memory Specification) : Spécification de la mémoire étendue. Cette norme définit un mécanisme central de contrôle permettant aux programmes d’accéder à la mémoire étendue et supérieure de façon coopérative .

ZIF (Zero Insertion Force) : Support qui permet l’installation et l’enlèvement d’un processeur sans avoir besoin d’exercer une pression sur ce dernier, évitant ainsi de casser l’une de ses précieuses broches .

ZIP : Format de compression de fichier le plus utilisé sur PC. La compression de fichiers (zippés) permet de réduire le temps de transmission et le poids stocké.